Courriel 9 l essentiel de la vie lire et écrire ce qui dépend de soi








Vous répondant sur l’essentiel, j’ai pointé la part non essentielle de mon quotidien. Et c’est cet outil pourtant exceptionnel, la partie la plus connue de mes activités, internet, internet sans lequel nous ne nous serions jamais « rencontrés » !
Le danger de tout créateur est de se laisser porter par la vague, happer par des « retours » : comme c’est pitoyable un pantin qui se caricature durant des décennies pour conserver une notoriété, un gagne-pain. Je ne suis pas à l’abri !
Internet, je le remplacerais bien par lire et écrire. Je ressens la nécessité de lire et écrire plus [j’ai quand même terminé, la semaine dernière, la mise au propre d’une comédie].

Donc vous pouvez effectivement en conclure que « le reste » est de l’essentiel. En n’oubliant pas un concept fondamental, stoïcien : différencier ce qui dépend de soi et ce qui nécessite une participation autre... D’où le sujet des rencontres et Houellebecq ; je n’oublie pas vous avoir promis un éclaircissement : un site sur Houellebecq est en préparation... la réponse y figurera (un mail peut se transformer !)

Et vous, où en êtes-vous au sujet de l’essentiel ?

Les gelées de la pleine lune semblent ne pas avoir décimé l’ensemble des cerises et prunes...



page suivante : Courriel 10 censure et internet moteurs de recherche chroniqueurs indépendants


ACCUEIL Courriels
Le CONTACT par Courriel de Courriels.info
Commentaires ouverts le 25 mai 2015 :

votre commentaire