projet musical






Tes doutes, tes hésitations ne me surprennent pas ! Tu me demandes d’essayer de te convaincre : l’exercice exige sûrement des compétences supérieures aux miennes. Je peux juste mettre en lumière quelques arguments. Je le sais depuis la première seconde : il me sera difficile de réaliser ce projet.
Mais il s’est imposé à moi (je n’aurais jamais cru écrire douze titres sur notre Sarko adoré !...)

Je sais aussi « le risque », pour moi, de ce CD : être considéré comme un « auteur anti-Sarko » (donc « oublier » le reste, romans, théâtre, autres chansons).
J’en suis persuadé depuis mes premiers textes, et c’est sûrement ce qui m’a permis d’avancer sans me soucier du « succès » ou des réactions : le succès est presque toujours un MALENTENDU.
Voltaire a écrit 200 livres surtout pamphlétaires et l’histoire retient uniquement deux contes.
Un malentendu : le public s’empare « d’une petite chose » et vous identifie à elle. Donc oui, le public pourrait te considérer comme l’imitateur qui met en boîte Sarko. Et les grands médias t’ouvrir « royalement » leurs portes !
Aujourd’hui, déjà, je vis sur un malentendu : pour la majorité des gens, je suis le créateur d’un mensuel à plus de cinquante mille abonnés, l’auteur de chansons pamphlétaires (Loana, les déboires Leclerc), le créateur de sites dont l’audience dépasse les 20 000 visiteurs par jour. Exit romans, essais, théâtre !
Et pourtant : grâce à cette audience quelques internautes découvrent les livres...

Le « succès » : tout dépend ce que l’on en fait ! J’ai ainsi mis entre parenthèses, pour quelques mois, le webzine afin de publier dans de bonnes conditions le prochain livre...

Tu peux expliquer t’être mis au service d’un projet inédit. Tu peux aussi utiliser un pseudonyme, tu peux sur le CD expliquer tes motivations (« je suis avant tout imitateur, ce cd me permet de montrer l’éventail de mes possibilités... »)

Si quelques producteurs de France-Inter diffusent « en boucle », toi comme moi risquons d’être sollicités par Olivier Besancenot ou José Bové !
Mais personne ne nous obligera à les rencontrer ! Tu serais même sûrement demandé pour « chauffer la salle » de quelques meetings ! (je crois que tu refuserais !). Le danger existe toujours d’être aspiré par le rôle que certains voudraient nous voir tenir.

Utiliser Sarkozy comme support à la création et non devenir une marionnette politique. Sarkozy est une chance pour les chansonniers ! (impossible d’écrire un album sur Juppé, François Hollande ou DSK !)

Quelques « militants extrême gauche » m’ont proposé leurs services pour enregistrer des titres mais je préfèrerais que l’album reste dans ma propre orientation : projet artistique sur l’époque, une réaction sur l’actualité.


page suivante : arbres en fleurs en novembre


ACCUEIL Courriels
Le CONTACT par Courriel de Courriels.info

projet musical depuis mes premiers textes

Commentaires ouverts le 25 mai 2015 :

votre commentaire